Pour rejoindre le chat du site, inscrivez-vous ou connectez-vous !

Blog du Team - Les pros se livrent

Plus d'informations
13 Mai 2020 12:29 #9747 par Wina_Fabien


Dans l'expectative suite à la crise du Covid-19, Guillaume Diaz se demande dans quelles conditions reprendront les tournois live. En attendant, Volatile38 reporte ses ambitions sur le poker online.

Après de longues semaines de confinement, d’incertitude et d’inquiétude face au nombre grandissant de personnes infectées par ce foutu virus, il semble que nous commençons à voir les premiers signes d’un redémarrage progressif de la « vie normale », du moins dans certains pays comme la France.

L’incertitude reste malgré tout bien présente, et cela risque de durer un bon moment. Est-ce que la réouverture progressive de certains magasins, des entreprises et des écoles va provoquer un nouveau boom d’infection et de décès ? Quand pouvons-nous espérer un retour à la normale avec des bars/restaurants ouverts ou des concerts/spectacles/matchs avec un nombre important de personnes dans un même lieu ? Et, plus près du sujet de ce blog, quand pouvons-nous espérer rejouer un tournoi de poker live et dans quelles conditions ?

Je ne crois pas qu’aujourd’hui quelqu’un soit en mesure de pouvoir répondre avec affirmation à ces questions quant au futur proche de notre vie quotidienne. [...]

Lisez le blog "Live vs life"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Mai 2020 15:42 #9765 par Wina_Fabien


Macao. Une partie de cash-game à 5 millions de dollars. Autour de la table, 8 joueurs dont 2 grosses baleines et un certain Davidi Kitai, prêt à disputer la partie la plus importante de sa vie.

Je me réveille, je suis à Macao, tour du Wynn Palace, 42e étage. J'entrouvre les stores, cent mètres plus bas la capitale asiatique du jeu s'étale devant moi. Il fait beau, même si comme d'habitude l'archipel est enveloppé de brume. Aujourd’hui : day off, car demain je joue le Main Event à 10 000 $ de l'Asian Pacific Poker Tour et j'ai envie d'arriver en forme. Mon programme du jour ? Rien ! Enfin, pas de poker en tout cas. Cela fait déjà plusieurs fois que le calendrier des tournois m'emmène à Macao, et à chaque fois c'est un vrai choc, toujours renouvelé. [...]

Je vais déjeuner avec Jimmy Guerrero, qui est ici chez lui ou presque. Il connaît les cash-game de Macao et leur faune comme sa poche. Entre deux raviolis, il me parle d’une partie de No-Limit complètement folle qui a lieu en ce moment au Macau Billionaires Club. Les blindes montent régulièrement jusqu'à 5 000 $ /10 000 $ américains. La cave ? 5 millions ! Apparemment, deux milliardaires chinois y sont des habitués et perdent régulièrement entre 20 et 50 millions par partie. Selon Jimmy, ils n’ont aucune notion technique du jeu.

Même si je ne suis plus vraiment un joueur de cash-game, et même si à l'époque où je l'étais je me cantonnais au Limit Hold'em, l’idée de m’asseoir à la table me traverse l’esprit. Une seule et unique sessions gagnante me mettrait à l’abri jusqu’à la fin de ma vie. Je laisse cette pensée me triturer les méninges quelques secondes puis, sans vraiment m'en rendre compte, je lâche les mots :

"Tu peux m'avoir une place ?" [...]

Lisez le blog "Macao Royale"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mai 2020 15:09 #9802 par Wina_Fabien


Vous l'avez peut-être vu sur mon fil Twitter : pour ce blog, je vous ai demandé si un sujet vous brancherait particulièrement. J'ai reçu plusieurs suggestions intéressantes, et une a retenu mon attention plus que les autres. Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps, et puis vous avez déjà lu le titre de ce blog, ce sera : "les 3 joueurs qui m'inspirent le plus".

Il est toujours beaucoup plus facile de critiquer et d'être jaloux de quelqu'un plutôt que d'apprendre de lui et reconnaître ce qu'il fait de mieux que nous. Je me suis personnellement rendu compte au fil du temps que ma fierté et mon égo avaient été un frein à ma progression pendant un bon moment. Je pensais que je pouvais tout apprendre seul et que je pouvais battre n'importe qui. Parce que bon, si quelqu'un gagne plus et a davantage de succès que nous, c'est forcément parce qu'il est plus chanceux, pas vrai ?

Pourtant, même les meilleurs joueurs s'inspirent des autres pour progresser. Ils n'ont pas peur d'amettre qu'un de leurs congénères est meilleur qu'eux sur un aspect de leur jeu, de leur mental ou de leur préparation. Durant l'année 2018, je me suis beaucoup inspiré de Bencb789, un joueur allemand qui m'a apporté beaucoup sur tous les plans : technique, mental et préparation. J'ai essayé de suivre tous ses conseils à la lettre. Je me suis peut-être dit qu'après tout, un joueur qui connait tant de succès devrait être capable de dispenser de bons conseils !

Toutefois, ce n'est pas de l'école allemande dont je voudrais vous parler ici, mais plutôt de l'école latine. Car au sein du Team Winamax, et depuis son ouverture à l'international, nous avons la chance de cotôyer de près plusieurs joueurs de classe mondiale, qui possèdent chacun leur style. Nous pouvons apprendre tous les jours de leur expérience, et si j'essaye de prendre le meilleur de chacun, trois d'entre eux m'inspirent particulièrement.

Permettez-moi de vous les présenter...

Lisez le blog "Les 3 joueurs qui m'inspirent"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Jui 2020 09:06 #9865 par Wina_Fabien


Résumé de l'épisode précédent : passé à une river de l'élimination suite à une longue période card dead et deux lancers de pièce perdus, Romain Lewis s'est complètement relancé dans ce Main Event des World Series of Poker grâce à un brelan floppé parfaitement rentabilisé. Nous sommes en fin de Day 4, le Bordelais est en table TV secondaire et le meilleur reste à venir...

En une heure de live, on joue environ vingt-cinq mains. Sur le Main Event des WSOP, ce chiffre se situe plutôt autour de vingt. On reçoit une paire d’As toutes les deux cent vingt et une mains en moyenne, ce qui équivaudrait donc à une fois par jour environ. Si je devais choisir le moment où je la découvre, j'opterais pour le dernier niveau, celui qui vaut le plus d’oseille.

Deux heures restantes au compteur pour aujourd’hui. Dernier niveau atteint. Cartes distribuées. Les voilà, deux beaux Aces. Un petit sentiment de légèreté envahit mon corps. Je n’ai toujours pas joué assez d’heures pour être intérieurement indifférent à ces moments trop rares. Sans trop me précipiter, je saisis quatre jetons oranges, les cale entre mon index et mon pouce et les pose juste derrière la ligne blanche. J’aperçois un bâillement chez un de mes voisins de gauche alors qu'il rend ses cartes. Je me rends compte que la combinaison Deliveroo sushis / saut dans la piscine de la villa il y a quelques heures lors du dinner break était la bonne. Je me sens bien frais. Encore plus muni de ce monstre.

Lisez le blog "Un Vegas qui me colle à la peau (Part 5)"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Juil 2020 15:24 #9960 par Wina_Fabien


Résumé de l'épisode précédent : alors que vient de sonner le dinner break du Day 5, il ne reste plus que 237 joueurs en course sur le Main Event des WSOP et le chipleader se nomme Romain Lewis ! Jusqu'où se poursuivra la belle histoire ? Réponse dans cette sixième et dernière partie fleuve.

Un retweet et je ferme tout. J’éteins la connexion avec le monde extérieur. Stéphane est là en avance pour me ramener à la villa. J’aperçois un petit sourire sur le coin de sa bouche. Ne vous attendez pas à une quelconque explosion de joie : ce sera la plus grosse expression d’excitation que nous vivrons ensemble durant ce dinner break. En grignotant un bout, le coach me raconte quelques anecdotes datant de sa carrière de tennisman. Il doit savoir que parler poker ne servirait pas à grand-chose. Je n’arrive pas à savoir s'il fait semblant d’être occupé sur son téléphone ou s’il l'est réellement mais on ne parlera pas beaucoup plus durant cette pause. C’est la grosse différence entre un coach et n’importe quel autre humain. Ici, à la place de Steph', en face d'un de mes amis ou connaissances j’aurais eu beaucoup de mal à ne pas vouloir en savoir plus sur le déroulé du tournoi. Je prends une petite note mentale.

Ce genre de pause est ultra relaxant. Je fais quelques longueurs dans la piscine histoire de me rafraîchir et sortir quelques instants de cette chaleur infernale. Steph' me fait signe : il reste quinze minutes, c’est l’heure de repartir. Quelques mots d’ordre dans la voiture, peu ou prou les mêmes que d'habitude : patience, moment présent, rigueur et acceptation. Je réponds à ses encouragements avec un petit clin d’oeil avant de refermer la porte. Le clin d’oeil de la confiance. J’ai une nouvelle pensée. Suis-je en sur-confiance ? Pourquoi cligner de l’oeil et pas juste remercier normalement ? Le clin d’oeil… ne veut rien dire finalement. Bon, elle ne sert à rien cette pensée, hop sors de là ! C’est fou comme je peux divaguer rapidement. Faire le tri de ce qui se passe dans ma tête n’est pas évident. Au moins quand les cartes seront distribuées, ça sera plus simple. J’essaie de ne pas donner trop d'importance à la majorité de mes pensées car elles ne sont que cela : des pensées. Je prendrai plus au sérieux mes actions, elles sont plus signifiantes.

Lisez le blog "Un Vegas qui me colle à la peau (Part 6)"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Wina_SebWina_SabeeshanWina_Fabien
Temps de génération de la page : 0.429 secondes